Salon

parlour

Le Salon était la pièce « spéciale » de la maison. C'était un lieu de divertissement : la consultation d'albums, la lecture de poésie, les jeux de rôles, les chants autour du piano étaient des passe-temps populaires à l'époque. Tout comme dans le Hall d'entrée, on y retrouve des boiseries de cèdre et la couleur turquoise des murs ; plusieurs couches de peinture furent enlevées pendant le travail de restauration. La pièce octogonale donne un effet acoustique remarquable.

Cette pièce, tout comme les autres pièces de la maison, est meublée avec des objets de la période de 1893 à 1925.
Le cabinet de musique en acajou et la lampe en spelter de zinc sur le piano appartenaient à la famille Roedde. Les autres objets ont été achetés, donnés ou prêtées.

Ne manquez pas :

  1. Cabinet de curiosités français de la fin du XIXe siècle – où sont présentés des souvenirs du passé de Vancouver.
  2. Le foyer avec manteau en cèdre – vestige d'une maison d'époque du secteur « Fairview Slopes » de Vancouver. Les tuiles de l'âtre viennent de la maison Roedde ; le petit feu de charbon servait à réchauffer le salon.
  3. Stéréoscope – appareil permettant de voir des scènes en trois dimensions à partir d'images planes.
  4. Le piano de concert vertical Steinway, c. 1890 –situé à l'endroit où se tenait à l'époque le piano des Roedde ; il est utilisé régulièrement pour des concerts.
  5. Le superbe travail – dans les lambris et le plafond à caissons

Les portes françaises d'origine près du piano vous mènent à la Salle à manger